« J'avais depuis longtemps le désir d'expérimenter le travail de clown. L'atelier de création proposé par Michel Dahan m'a permis d'amorcer une recherche sur le clown qui je l'imaginais était là quelque part...La force de cet atelier est d'aborder les techniques du clown à travers la création d'un numéro ou de plusieurs, ainsi découvre-t-on le clown en acte, de façon sensible et libre. En outre, cet atelier mêle des gens avec des expériences fort diverses :  des débutants sans expérience théâtrale, des comédiens, des clowns. Le travail s'enrichit donc de ces approches diverses sous le regard de Michel qui adapte ses propositions de jeu aux projets de chacun. Rigoureux et bienveillant, Michel permet à chacun de creuser en lui-même en quête de cet autre, étranger et souvent dérangeant qu'est le clown.”

 

Isabelle Michelot Comédienne, metteur en scène et dramaturge

 

L'atelier clown est un atelier qui peut, sur la base de sa construction, ressembler à ce qui est fait en théâtre. en effet, il y a un réel travail sur le groupe qui est mis en avant. La gestion de son corps est un travail très fastidieux auquel il faut réellement prendre conscience. Lors de certains exercices, on a l'impression de se mettre à nu alors que dans les moments de la vie quotidienne nous sommes parfois confrontés à faire les mêmes actions sans pour autant sentir le regard d'autrui sur nous.

Le regard des autres dans cet atelier est le reflet de ce que nous souhaitons donner. C'est à nous de nous donner le droit de prendre le temps de vivre et de partager des émotions qui se dégagent parfois par le corps...

 

Anne-Elisabeth  éducatrice spécialisée

 

Etre dans l’instant, avec le groupe a été un grand plaisir, un grand défoulement. J’ai vécu de grandes émotions qui m’ont aidé à accepter le regard des autres et même à y prendre plaisir.

José

 

J’ai découvert une nouvelle manière d’appréhender le clown. J’ai bien aimé le partage des compétences de tous, la dynamique du groupe.

Lucie

 

 

J’ai découvert la possibilité de me dépasser et d’aller plus loin dans la découverte des autres… et tout ça dans le plaisir !

Léïla

 

Le travail sur la relation à l’autre m’a fait prendre confiance dans mes capacités et m’a appris à gérer mon stress. L’élaboration des numéros a amené beaucoup d’échanges et de complicité.

Joëlle

 

J’avais déjà une expérience de théâtre, le clown m’a fait découvrir d’autres dimensions de jeu : la poésie, la liberté, la créativité, la relation au public, la déconnade…

Gérard

 

Je me sens clown parce que je peux faire des choses que je ne peux pas faire habituellement et j’aime rire !

Zohra

 

 

Au départ, ce n’était pas naturel pour moi car je ne suis pas une personne extravertie, mais au fil des répétitions, je me suis pris au jeu.

Frédéric

 

 

Dans le clown je me sens moi parce que j’aime changer mon apparence, délirer, faire rire et rire avec les autres, on sort du sérieux de tous les jours.

Anne Sophie

 

 

Happé par ce rôle que je ne connaissais pas, investi à 100 %, au final, je me suis senti moi-même.

Florent

 

 

Je me sens un peu clown sur les bords, tantôt triste et tantôt joyeux… Et qu’est-ce que c’est bon de faire rire !

Stéphane

 

Mettre un nez rouge pour faire rire